Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Explications des mots >>> mots en E

Dernières pages

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

Modifications

Botryche lunaire

En préparation

Limodore abortivum

Infos recherche
Botanique

Explications de Botanique par Nocueill

Technique ou vocabulaire

Cette page sert à améliorer la lecture en ne servant qu’une seule définition à la fois.

Pour consulter ces définitions regroupées, rendez vous sur les pages de notre glossaire.

Initiale en : E…

 

#

 

Ebers, (Le Papyrus d’Ebers) :

C’est un des plus vieux traités médicaux à ce jour, il a été découvert en 1862. En tout cas, c’est le premier ouvrage à décrire le cancer. Il aurait été écrit entre 1500 et 1600 Av. JC. Ses dimensions sont impressionnantes, plus de 20 mètres de long pour 30 centimètres de large. À ce titre, c’est le plus long document de l’Égypte Antique. Ses recettes demandent plus de 700 substances : des extraits des plantes, pour la plupart.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Échancré, (Échancrure) :

  • Se dit d’un organe lorsque son bord est très ciselé ou profondément découpé.
  • Échancrure : ce qui forme un creux, un vide sur le bord de cet organe.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Éclipse (Plante à Éclipse) :

  • Se dit d’une plante quand celle-ci ne se développe pas tous les ans. Sa croissance et sa floraison sont déclenchées par des conditions climatiques particulières, mais aussi et certainement pour d’autres raisons qui restent encore aujourd’hui un mystère.
  • Exemples : la Tulipe sylvestre, le Liparis de Loesel, l’Épipogon aphylle, le Carex heleo­nastes, etc.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Écrouelle ou Scrophule :

  • Noms désuets d’une maladie d’origine tuberculeuse provoquant des fistules puru­lentes localisées sur les ganglions lymphatiques du cou.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Électron :

  • En chimie c’est le constituant essentiel de la matière portant une charge négative.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Embrassant(e) :

  • Se dit pour des feuilles insérées sur tout le pourtour de la tige.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Émétique :

  • Substance ou principe actif qui provoque des vomissements.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Emménagogue :

  • Principe actif qui a pour but de régulariser ou de provoquer le cycle menstruel.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Émolient(e) :

  • Qui ramollit les tissus affectés par une inflammation.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Endophyte :

  • Se dit d’un organisme qui vit à l’intérieur d’un autre être vivant : animal ou végé­tal.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Engainant(e) :

  • Se dit d’une feuille dont la base entoure la tige à la manière d’une gaine.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Entier :

  • Ce terme désigne généralement le limbe d’une feuille, quand il n’est ni découpé ni denté.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Entomogamie,
Plante entomogame ou
Plante à pollinisation entomophile :

  • Ce terme vient du Grec «Entomon» : insecte et «Gamos» : mariage.
  • Se dit d’une plante quand sa pollinisation est assurée par les insectes. Exemples : Ophrys, Lamiacées, Campanula, Gentiana

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<


 

#

Entre-nœud :

  • Partie(s) de tige située entre les nœuds qui sont les points d’insertion des feuilles.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 



#

Éperon :

  • Appendice plus ou moins allongé résultant de la transformation d’un pétale. L’éperon renferme généralement du nectar, ce qui incite les insectes à se frotter au plus profond de la fleur et disséminer ainsi leur pollen. Exemples : Ancolie, Aco­nit, Impatiens, etc.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Épi :

  • Inflorescence généralement serrée. L’épi est constitué par un axe qui porte des fleurs ou des épillets sessiles ou presque.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Épichile :

  • Partie supérieure du labelle chez certaines Orchidées et plus particulièrement du Genre Epipactis.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Épillet :

  • Partie d’un épi, lorsque ce dernier en comporte plusieurs.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Épiphyte :

  • Ce terme vient du Grec (epi : sur) et (phytos : plante).
  • Se dit d’une plante qui se sert d’une autre plante comme support sans pour autant parasiter cette dernière.
  • Les Épiphytes ont des capacités étonnantes : ils sont capables d’absorber leur nourriture dans la rosée, les eaux de pluie ou de ruissellement ainsi que les particules de gaz se trouvant dans l’air.
  • On trouve des Épiphytes chez les Ptéridophytes, les Orchidées, les Bromélia­cées, les Aracées, les Bégoniacées, etc. Les Épiphytes sont très rares en France, ils se trouvent principalement en zone équatoriale.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

 

Primaire, Ère Primaire
ou Période du Primaire :

Histoire géologique. Schéma : Roland Cattenoz
Résumé des principales périodes de l’histoire de notre planète

Première période de l’Histoire.

Elle débute vers -545 millions d’années et finit vers -250 millions d’années.

Elle est caractérisée à son début par l’explosion de la diversification de la vie marine et à sa fin par la crise la plus meurtrière de tous les temps qui fait transition entre, l’Ère Primaire et l’Ère Secondaire : la crise Permo-Trias.

L’Ère Primaire est composée de six époques :

  • le Cambrien ;
  • l’Ordovicien ;
  • le Silurien ;
  • le Dévonien ;
  • le Carbonifère ;
  • le Permien

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

 

Quaternaire, Ère Quaternaire ou
Période du Quaternaire :

Histoire géologique. Schéma : Roland Cattenoz
Résumé des principales périodes de l’histoire de notre planète

Période de -1,8 million d’années à aujourd’hui.

Elle est caractérisée par :

  • De fortes glaciations successives qui ont fortement influencé le relief et la vie des êtres vivants du Massif Jurassien ;
    • le Günz ;
    • le Mindel ;
    • le Riss ;
    • le Würm : - 0,08 million à - 0,02 million d’années.
  • L’apparition de l’Homme.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

 

Secondaire, Ère Secondaire ou
Période du Secondaire :

Histoire géologique. Schéma : Roland Cattenoz
Résumé des principales périodes de l’histoire de notre planète

Deuxième période de l’Histoire de la Terre.

Elle débute vers - 250 et se termine vers - 65 millions d’années.

Cette Ère se divise en trois périodes :

  • Le Trias ;
  • Le Jurassique ;
  • Le Crétacé.
  • Pour clôturer cette période, la crise Crétacé-Tertiaire signe le début du déclin des Dinosaures et des Ammonites pour laisser se développer les Mammifères.
  • C’est aussi le point de départ de l’explosion du développement des Plantes à Fleurs.
  • Les origines de cette crise et des extinctions en masse seraient la collision d’une météorite avec la Terre et la forte activité volcanique de cette époque.
  • La couche d’Iridium (métal d’origine extraterrestre) découverte dans les strates du sous-sol, dans le monde entier, renforce l’hypothèse d’une météorite.
  • Aussi, le cratère de la météorite aurait été découvert en 1991 à Chicxulub dans la province du Yucatan au Mexique.
  • Le diamètre de l’impact est compris entre 180 et 300 kilomètres par endroits.
  • Au cours de l’Ère Secondaire, les principales roches de la Franche-Comté se sont formées par des dépôts sédimentaires : Marnes, Calcaires durs en particulier au Jurassique.
  • Tout au long du Secondaire, les Dinosaures n’ont cessé de se diversifier et d’évoluer jusqu’à devenir les plus importants sur la planète à la fin du Crétacé.
  • La cause de leur extinction brutale lors de la crise Crétacé-Tertiaire serait un arrêt de la photosynthèse pendant plusieurs mois.
  • Les poussières soulevées par la météorite auraient stoppé la lumière indispensable à la vie des végétaux.
  • Les Herbivores et les Carnivores se sont vus privés de leurs sources d’énergie et se sont éteints en masse.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

 

Tertiaire, Ère Tertiaire ou
Période du Tertiaire :

Histoire géologique. Schéma : Roland Cattenoz
Résumé des principales périodes de l’histoire de notre planète

Troisième période de l’Histoire de la Terre.

Elle a duré de - 65 à - 1,8 million d’années soit, environ 63 millions d’années.

Cette Ère est constituée de deux périodes :

  • Le Paléogène : de - 65 à - 24 millions d’années ;
  • Le Néogène : de - 24 à - 1.8 millions d’années.

Ce qui caractérise cette période, c’est la multiplication des plantes à fleurs et leur colonisation de toute la planète.

C’est au cours de l’Ère Tertiaire, vers : - 50 millions d’années, qu’a eu lieu la «poussée» du Massif des Alpes provoquée par la rencontre de la plaque Afri­caine et de la plaque Eurasiatique, vers : - 50 millions d’années.

Le Massif du Jura se serait soulevé un peu après le Massif Alpin, il y a environ 12 millions d’années.

Cette époque correspond à la multiplication des Mammifères.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Érosion :

  • Ensemble des facteurs externes du climat qui dégradent les roches et donc le relief : le vent, l’eau, les glaciers, l’alternance gel et dégel, etc.
  • Sur le Massif du Jura, l’eau et les glaciers ont façonné le relief et les sous-sols en sculptant : réseaux karstiques, reculées, cluses, combes, dolines, lapiaz, etc. L’eau, chargée de CO2, érode les roches calcaires par réaction chimique et action méca­nique.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Essence :

  • Espèce, en parlant d’un arbre.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Étamine :

  • Organe mâle des fleurs.
  • Du Latin «Stamina» : filament.
  • Organe mâle des plantes à fleurs, formé d’une partie mince : le filet et d’une partie renflée au sommet : l’anthère, qui renferme le pollen.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Étendard :

  • Pièce florale typique des Fabacées.
  • La corolle des Fabacées est constituée :
    • D’un pétale supérieur qui est le plus grand : l’étendard ;
    • De deux pétales latéraux : les ailes ;
    • De deux pétales inférieurs libres ou soudés : la carène ;
    • Les ailes entourent la carène.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Eucrayote :

  • Être vivant d’une ou de plusieurs cellules dont le noyau est délimité du cytoplasme par une véritable membrane.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Eutrophisation :

  • L’eutrophisation est une forme naturelle de pollution de certains écosystèmes aquatiques qui se produit lorsqu’ils reçoivent trop de matières nutritives assimilables par les algues qui prolifèrent.
  • Leur biodégradation par les bactéries entraîne un appauvrissement du milieu en oxygène provoquant à son tour la mort de l’écosystème.
  • L’expansion humaine accélère fortement l’eutrophisation des milieux humides par l’apport d’effluents industriels, agricoles, etc.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Ex-clos :

  • Petit parc (généralement : une clôture électrique) utilisé pour que le bétail n’accède pas à un zone particulière dans une parcelle.
  • Cela permet de limiter le piétinement de plantes suivies en protection. Exemple : dans le jura l’Anacamptis coriophora dont il n’existe plus aujourd’hui que quelques rares stations.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Exozoochorie :

  • Dissémination des graines assurée par les animaux, lorsque Le transport des graines se réalise à l’extérieur du corps de l’animal.
  • Le plus souvent les graines, s’accrochent aux poils des animaux.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<