Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Explications des mots >>> mots en L…

Dernières pages

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

Modifications

Botryche lunaire

En préparation

Limodore abortivum

Infos recherche
Botanique

Explications de Botanique par Nocueill

Technique ou vocabulaire

Cette page sert à améliorer la lecture en ne servant qu’une seule définition à la fois.

Pour consulter ces définitions regroupées, rendez vous sur les pages de notre glossaire.

Initiale en : L…

 

#

Labelle :

  • Tépale interne, caractéristique des fleurs des Orchidées.
  • Au niveau de la fleur, le tépale interne est généralement le plus grand. Il a fré­quemment pour rôle d’attirer les insectes pollinisateurs.
  • Pour les Orchidées du Genre Ophrys la spécialisation est telle que le labelle imite la femelle d’un insecte spécifique pour attirer le mâle de l’espèce qui, leurré tente de s’accoupler et emporte ainsi les pollinies vers une autre fleur où celles-ci se déposeront pour assurer une fécondation croisée.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Lâche :

  • Organe détendu, non serré, qui manque de densité.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Lacinié(e) :

  • Très divisé en lanières fines.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Lancéolé(e) :

  • De forme allongée se terminant en pointe. En fer de lance.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

 

Émile Laroue (1895-1974) :

Botaniste Franc-Comtois. Le lycée de Frasne porte son nom. Il a découvert la station de Saxifraga Hircuclus du marais de l’Écouland à Frasne. Émile Laroue est à l’origine de plusieurs introductions de plantes dans notre région Franc Comtoise : Le Calla Palustris à Frasne, qui n’a pas été revu depuis 1999, la station de Betula Nana de Frasne, mais surtout du Sarracenia Purpurea dans la tourbière vivante de Frasne où il existe toujours.

Cala palusrtris  : une implantation Jurassienne. Environs de Lamoura. Juillet 2013. Photo : Roland Cattenoz
Calla Palustris à aussi une implantation Jurassienne : La station est dans les environs de Lamoura. Merci à Marie et Pierre Pèpe pour le «téléguidage en temps réel» vers cet extraordinaire «gisement» de plantes.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Latex :

Goutelettes de latex blanc. Photo Roland Cattenoz.
Latex sécrété en petites gouttes de liquide blanc visqueux qui ensuite se solidifie à l’air.
  • C’est un liquide souvent visqueux, jaune, blanc ou incolore qui s’écoule au niveau des plaies d’une tige ou d’une feuille.
  • Comme une résine, Le latex a la propriété de se solidifier au contact de l’air, ce qui constitue un pansement naturel pour la plante quand elle est blessée.
  • Le latex se trouve seulement chez certains végétaux par exemple : Papavéracées, Astéracées, Euphorbiacées, etc.
  • On tire le caoutchouc du latex produit par l’Hévéa.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Légumineuse :

  • Plante dont le fruit est une gousse.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Létal(e) :

  • Synonyme de : mortel(le)
  • Se dit d’un principe actif capable de provoquer la mort.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Liber :

  • Tissus situé au niveau de l’écorce, des tiges et de la partie profonde des racines de certains végétaux.
  • Il est constitué de tubes criblés qui permettent la circulation de la sève élaborée.
  • Les hommes du Néolithique utilisaient le liber pour confectionner tresses et cordages. Plus tard il a servi à coucher dessins et écrits avant que le bois lui même nous donne le papier.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Ligneux(se) :

  • Tige qui acquiert la résistance du Bois.

Dont la tige contient suffisamment de faisceaux lignifiés pour devenir résistante.
Source : Larousse

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Lignine :

  • C’est le constituant principal du bois. Cette substance imprègne les cellules mortes du bois ce qui permet à celui-ci de devenir solide et imperméable.
  • Elle n’existe pas chez les Monocotylédones.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Ligule :

  • Petite languette membraneuse située à la base de la gaine et du limbe des feuilles chez les Poacées.
  • Languette formée de cinq pétales soudés formant une fleur chez les Astéracées.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Ligulé(e) :

  • Se dit pour nommer les fleurs en languettes sur le capitule des Astéracées. Exemples : Pâquerette, Chrysanthème, etc.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Limbe :

  • Partie étalée d’une feuille.
  • C’est la surface de la feuille.
  • On caractérise souvent le limbe par :
    • Sa forme
    • Sa taille
    • Son aspect, visuel ou au touché

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Linéaire :

  • Se dit pour un organe (floral) quand il est long et mince. Exemple : feuilles de Saule des vanniers, d’Euphorbe petit cyprès et aiguilles de Sapin, etc.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

 

Carl Von Linné (1707-1778) :

Linné. Source : Web
Linné :
Un personnage incontournable de la Botanique…

Naturaliste suédois à l’origine système moderne de nomenclature binominale. C’est ce dernier qui permet de nommer les espèces du monde vivant de la même manière dans le monde entier, grâce au latin.

Linné est connu comme le père de la taxonomie moderne, il est également considéré comme l’un des pères de l’écologie moderne.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Litière :

  • Ensemble des déchets végétaux (feuilles, branches mortes…) en décomposition qui recouvre les sols forestiers ;
  • Cette couche est le milieu où la matière organique morte est transformée par l’activité des organismes détritivores (bactéries, Vers de terre, Champignons…) pour redevenir assimilable par les végétaux sous forme minérale.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Lobe :

  • Désigne une division d’une feuille qui n’atteint pas la moitié du limbe. Exemple : les lobes de la feuille du Chêne sessile.
  • Ce terme peut s’employer aussi pour les divisions d’autres organes.
  • Dans le cas d’un ovaire, il s’agit de cavité(s) de l’ovaire, formée(s) par des carpelles. Selon les auteurs ces cavités sont aussi appelées : loge(s).

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Lobule :

  • Division secondaire d’un lobe.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<

 

#

Loge :

  • Cavité de l’ovaire, formée par des carpelles. Ces loges renferment les ovules puis, après fécondation, les graines.

↑↑ Haut de page ↑↑  << Retour : page précédente <<