Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Familles de plantes >>> Les Cypéracées

Dernières pages

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

Modifications

Botryche lunaire

En préparation

Limodore abortivum

Infos recherche
Botanique

Monde Végétal

Les familles de Plantes

À ce jour nous avons le plaisir de vous décrire 18 Familles de Plantes, dont :
    
Apiacées ou
Ombellifères
Apocynacées Astéracées Brassicacées ou
Crucifères
    
Campanulacées Cypéracées Droséracées Fabacées,
Légumineuses ou
Papilionacées
    
Iridacées Lamiacées Lentibulariacées Liliacées
    
Orchidacées Poacées ou
Graminées
Renonculacées Saxifragacées
    
Scrophulariacées     Thyméléacées
    
 

Les Cypéracées

Actualité

Ce sont toutes des plantes herbacées et vivaces, le plus souvent sans tissus secondaires.

La Famille des Cypéracées est une vaste Famille de plantes avec environ 4 350 Espèces réunies en 98 Genres les données sont très variables selon les auteurs !.

L’espèce la plus connue est sûrement Cyperus Papyrus dont les Égyptiens prélevaient la moelle pour fabriquer le papyrus.

Elles peuplent de préférence les lieux humides et marécageux du monde entier, mais aussi bien d’autres milieux naturels.

On a découvert des fossiles de feuilles, rhizomes et fleurs de Cypéracées datant de l’Ère Tertiaire.

Sur le Massif du Jura, des représentants de cette Famille étaient déjà présents au Dryas Ancien (Quaternaire) dès le retrait des glaciers.

Un pic de développement est observé entre le Boréal (Quaternaire) et l’Atlantique Ancien vers - 8900 Av. JC, puis un autre pic au Sub–Atlantique vers - 2700 Av. JC. jusqu’à Aujourd’hui.

Caractéristiques des Cypéracées

Le système racinaire est constitué d’un rhizome rameux.

Tige généralement à section trigone, sub-trigone ou plus rarement cylindrique (Tricopho­rum Cespitosum, Genre Schoenus, Schoenoplectus Lacustris, Carex Chordorhiza). Tige pleine appelée : chaume.

Feuilles, à phyllotaxie alterne, disposées sur trois rangs, souvent en position basilaire.

Les feuilles des Carexs sont de forme lancéolée à linéaire.

La «fourchette» de la taille des feuilles est très large. Chez les Cypéracées ces dernières peuvent être :

La largeur du limbe oscille de mince (Schoenus), à large. Exemples : Scirpus Sylvaticus, Carexs Pendula.

Fleurs des Cypéracées

Inflorescence complexe composée de plusieurs épis unisexués le plus souvent (la grande majorité des Carexs, Schoenoplectus), ou d’un seul épi terminal contenant peu de fleurs (Eleocharis, Tricophorum, Schoenus).

Le panel de couleurs des fleurs est large : fleurs noirâtres, verdâtres, jaunâtres à blanchâtres.

Fleurs sans calice, ni corolle, mais cette dernière est remplacée par des poils ou des écailles.

Bractée écailleuse à la base de chaque fleur.

Ovaire supère et uniloculaire contenant un seul ovule. Chez les Carexs, l’ovaire est enve­loppé par un utricule.

Gynécée constitué d’un style terminé par deux à trois stigmates.

Androcée composé de trois étamines le plus souvent.

La Famille des Cypéracées possède des ressemblances morphologiques avec la Famille des Poacées : nouveau nom des Graminées.

Fruits des Cypéracées

Les Carexs produisent un fruit sous forme d’akène qui ne renferme qu’une seule graine.

Commentaires sur les Cypéracées

Certains Carexs et Scirpus contribuent à la formation naturelle de la tourbe.

La Famille des Cypéracées sur notre site

Carex alba  Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba Scop., etc.