Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Familles de plantes >>> Les Lamiacées

-Nouveautés-

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

-Modifications-

Tulipe d’eau.

-Préparation-

Orchis punaise

Infos recherche
Botanique

Monde Végétal

Les familles de Plantes

À ce jour nous avons le plaisir de vous décrire 18 Familles de Plantes, dont :
    
Apiacées ou
Ombellifères
Apocynacées Astéracées Brassicacées ou
Crucifères
    
Campanulacées Cypéracées Droséracées Fabacées,
Légumineuses ou
Papilionacées
    
Iridacées Lamiacées Lentibulariacées Liliacées
    
Orchidacées Poacées ou
Graminées
Renonculacées Saxifragacées
    
Scrophulariacées     Thyméléacées
    
 

Les Lamiacées

étymologie

Du latin «Labium» : (Lèvre), par allusion à la forme de la fleur.

Actualité

On a décrit environ 2 700 espèces de Lamiacées, partout sur la Terre.

Cette famille fait partie de l’ordre des Lamiales. Il regroupe les Bignoniacées, les Oléacées, les Orobanchacées, les Plantaginacées, les Scrofulariacées, et les Vér­bénacées.

Les espèces qui composent cette Famille Botanique sont aux environs de 3  000, elles ha­bitent tous les pays du Monde.

La grande majorité des plantes aromatiques font partie de cette Famille, comme : la Lavande, le Thym, la Menthe, la Sauge, etc.

Caractéristiques des Lamiacées

La plupart des Lamiacées sont herbacées, certaines espèces sont semi-ligneuses : (Side­ritis, Thymus).

Tige quadrangulée.

Feuilles à phyllotaxie opposée et opposée-décussée.

Pas de stipule à la base des feuilles.

Fleurs des Lamiacées

Inflorescence : en grappes, en glomérules verticulées (Lamium, Lycopus, Stahis, Galéopsis…) ou en épis (Mentha).

Fleurs, hermaphrodites, le plus souvent irrégulières, mais pouvant être régulières (Mentha).

Corolle généralement à deux lèvres, sauf (Mentha). Les pétales sont soudés en tubes à la base et ils sont au nombre de quatre ou cinq.

La corolle possède une lèvre inférieure généralement à trois lobes et plus rarement à cinq lobes (Teucrium).

Calice : de cinq à douze divisions ou bilabié.

Androcée le plus souvent à quatre étamines, quelques fois à deux étamines (Salvia, Lycopus…). Sur les quatre étamines, deux sont plus petites. Ces dernières sont appelées : «sta­minodes». Les étamines sont soudées au tube de la corolle.

Gynécée : un style central terminé par deux stigmates. Ovaire supère formé de deux coupelles divisées en deux, formant quatre loges, renfermant chacune une graine.

Fruits des Lamiacées

Fruit à quatre loges appelé : tétrakène.

Commentaires sur les Lamiacées

On peut noter des affinités très affirmées entre les Lamiacées, les Boraginacées et les Scrophulariacées.

D’autres liens existent avec les Acanthacées, Les Verbénacées et les Globulariacées, mais ceux-ci sont moins nets.

La Famille des Lamiacées sur notre site

vignette   La Bugle rampante, Petite consoude, Consoude moyenne, Herbe de Saint Laurent, Herbe aux charpentiers, Dorve, Herbe à mi-août, herbe à la cou­passe, Ajuga reptans, etc.