Logo

Vous lisez : Botanique > Règne Végétal >> Genres >>> (X) Ophrys

Les Genres de Plantes

Ophrys

Les Ophrys font partie de la famille des Orchidacées.

Les espèces du Genre Ophrys ont des fleurs possédant un labelle qui imite, par la forme, les femelles de certains insectes (Hyménoptères ou guêpes du Genre argorites et abeilles du Genre Adrena par exemple).

Ces fleurs vont même jusqu’à produire des imitations des phéromones produites par ces femelles. Ce leurre olfactif a pour but de déclencher un comportement d’accouplement chez les mâles de l’espèce visée, ce faisant, ils transportent, souvent collées sur leur tête, les pollinies vers d’autres fleurs.

Ce leurre, visuel, tactile et olfactif leur permet d’attirer les insectes mâles qui pollinisent ces fleurs et leur assurent une fécondation croisée particulièrement efficace.

Il a été observé que les Faux Bourdons : abeilles mâles, s’imprègnent des phéromones de la plante (Ophrys apifera) pour s’introduire dans dans les ruches et s’y nourrir sans être rejetés par les abeilles.

Le jésuite Athanius Kircher à écrit en 1664-1665 dans son ouvrage « Mundus Subterraneus » que ces plantes « prenaient vie » dans les excréments, les semences ou les cadavres d’animaux. Cette supposition n’est qu’un exemple, parmi tant d’autres, qui existent de par le monde.

Les tubercules globuleux des Orchis et des Ophrys ont autrefois été utilisés pour de produire une farine à usage médicinal : le Salep.

Caractéristiques du Genre Ophrys

  • Périanthe à six tépales composé de :
    • Trois sépales réunis en un verticille inférieur, bien visibles qui se ressemblent.
    • Trois pétales (dont le labelle) réunis en un verticille supérieur.
    • Les pétales alternent avec les sépales.
    • Les deux pétales latéraux se ressemblent mais sont généralement moins imposants que les sépales.
    • Et un autre pétale : le labelle, dirigé vers le bas et marqué de macules : le miroir. Il peut-être munis de deux protubérances : les gibbosités.
  • Une étamine à anthère dressée surmontée par le bec du gynostème.
  • rétinacle est contenu dans deux bursicules situées à la base du gynostème.
  • Le rostellum est diminué en deux petites bandes voisines des bursicules.
  • Les Ophrys n’ont pas d’éperon.

Le Genre Ophrys sur notre site

Ophrys abeille, Ophrys apifera, etc.

Ophrys mouche, Ophrys insectifera, etc.