Logo

Vous lisez : Botanique > Glossaire >> Initiale en C

Glossaire botanique

Notre glossaire de A à Z

Initiale en C

Caduc(que) :

Partie d’un végétal qui tombe à chaque fin de cycle de développement l’Automne en général. Exemples : les feuilles des essences feuillues dont le Frêne, le Hêtre, l’Érable, le Platane, etc.

Caduc vient du latin « Caducus » : Caduc, tombé.

 

Caïeux :

Petit bulbe se développant à l’aisselle d’une écaille sur un bulbe ou à l’extrémité d’un stolon souterrain. Il permet à la plante de se multiplier sans l’intervention des organes sexuels.

 

calcaire :

Roche sédimentaire formée essentiellement de carbonate de calcium (CaCO3).

 

Calcicole :

Se dit d’une espèce lorsque celle-ci préfère croître sur les sols riches en calcium. Exemples : Anthyllis Montana, Carex Hallerana, Cephalantera Longifolia, Anemone Narcissiflora, etc.

 

Calcifuge :

Plante qui fuit le calcaire actif : carbonate de calcium (CaCO3).

Qui ne se développe pas bien en terrain calcaire.

 

Calice :

Ensemble des sépales.

 

Calicule :

Ensemble des bractées entourant le calice chez certaines fleurs. Exemple : le Fraisier.

 

Callosité :

Bosse, renflement ou gibbosité, généralement dur(e) au toucher.

 

Cambium :

Tissus secondaire qui permet de générer les cellules de bois véritable et du liber dans les organes plus âgés.

 

Campanulé(e) :

Définition de : Fleur campanulée, selon Hippolyte Jacques Coste. schéma Roland Cattenoz.

Une fleur campanulée selon Hippolyte Jacques Coste.

Qui retombe en cloche.

 

Cannelé(e) :

Une surface (souvent celle de la tige) est dite cannelée lorsqu’elle possède des stries parallèles à son axe. Exemple : Anthriscus Sylvestris

 

Capitule :

Inflorescence concentrée, constituée de fleurs multiples. Exemples : les familles des Astéracées (la Marguerite : Leucanthemum Vulgare) et des Dipsacacées.

 

Capsule :

Fruit sec qui s’ouvre par des fentes ou des pores. Exemple : Pavot, Gentiane Jaune, Œillet. Voir aussi : Œillet superbe, etc.

 

Carbonifère :

Histoire géologique. Schéma : Roland Cattenoz

Résumé des principales périodes de l’histoire de notre planète

Époque de la fin de l’Ère Primaire entre (-350) millions et (-290) millions d’années.

Elle est marquée par l’apparition des Reptiles et l’apogée des Fougères.

Les bassins houillers témoignent de cette période (région de Lorraine).

Le Carbonifère se situe entre le Dévonien et le Permien.

Roche sédimentaire formée essentiellement de carbonate de calcium.

 

Carène :

Pièce florale typique des Fabacées

La corolle des Fabacées est constituée :

  • d’un pétale supérieur qui est le plus grand : l’étendard ;
  • de deux pétales latéraux : les ailes ;
  • de deux pétales inférieurs libres ou soudés : la carène ;
  • les ailes entourent la carène.
 

Antoine Cariot (1820-1883) :

Botaniste Français, auteur de nombreux ouvrages de Botanique.

Ses collections (herbiers sont conservées à l’Université de Lyon).

 

Carpelle :

Du Grec « Karpos » : fruit.

Parties (loges) dans l’ovaire qui contiennent les ovules. Ils peuvent être soudés ou libres, multiples ou unique.

On dit qu’un fruit est syncarpe quand celui-ci contient des carpelles soudés entre eux en un organe unique. Exemples : chaque quartier de Clémentine était à la base un carpelle, Geranium robertanium, Gentiana kochiana, etc.

On dit qu’un fruit est apocarpe quand celui-ci est composé de carpelles indépendants (libres) ou d’un carpelle unique. Exemple : la gousse des Fabacées est en réalité un seul carpelle.

 

Caulinaire, Appareil caulinaire :

Définition de : caulinaire. schéma Roland Cattenoz.

Caulinaire selon Hippolyte Jacques Coste :
Qui tient à la tige.

Actuellement il désigne l’ensemble de la tige et des feuilles, regroupant les parties aériennes d’une plante.

Ce terme est aussi employé pour les organes qui se trouvent sur la tige. Exemples : les feuilles caulinaires (ne sont pas basales).

 

Caulinaire(s). Feuille(s) Caulinaire(s) :

Feuilles implantées sur la tige par opposition aux feuilles qui peuvent aussi être basales (implantées autour de la base de la tige).

 

Cervicales :

Douleurs du col de l’utérus.

 

Cespiteux(se) :

Caractère d’une plante qui produit des touffes compactes (Touradons). Exemples : certains Carexs, Molinie, etc.

 

Chaméphyte :

Plante vivace dont les bourgeons affrontant l’hiver sont situés entre la surface du sol et 50 centimètres de hauteur.

 

Chantepleure :

Chantepleure. Chateau Chalon, Jura. Photo : Roland Cattenoz.

Chantepleure :
À Chateau Chalon, Jura. Actuellement, comme elle n’est plus utilisée, l’orifice est obturé…

Ouverture percée dans un mur, sous un évier, que l'on utilisait autrefois pour évacuer les eaux usées vers l’extérieur.

 

Charnu(e) :

Constitué de chair, avec beaucoup de chair par rapport aux graines. Exemples : Cynorhodons Rosiers, Pomme, Poire, etc.

 

Chaux :

Calcaire décomposé par la chaleur (825°) en oxyde de calcium. Symbole chimique : CaO

 

Chlorophylle :

Ce pigment, situé dans les chloroplastes des cellules végétales, intervient dans la photosynthèse pour capter l’énergie lumineuse. Il est responsable de la couleur verte des végétaux.

 

Chloroplaste :

Corpuscule des cellules végétales coloré par la chlorophylle, c’est le siège de la photosynthèse.

 

Chromatide :

Brin constituant les chromosomes.

Une chromatide est une unité structurale constituant un chromosome dans le noyau de la cellule eucaryote. La chromatide est formée d’une molécule d’ADN (le nucléofilament) associée à des protéines histones et des protéines non histones.
La chromatide peut avoir différents degrés de condensation suivant les moments du cycle cellulaire ou l’activité de transcription des gènes.
Cette unité structurale n’apparait en tant que chromosome que durant les divisions cellulaires (mitose ou méïose). Le reste du temps, l’ensemble des chromatides forme la chromatine. Un moyen facile de la représenter est de la dessiner comme étant du spaghetti dans un bol (le bol étant le noyau).

Source : Dicobio

 

Chromosome :

C’est un élément microscopique constitué d’une molécule d’A.D.N.. Il contient le code génétique d’un individu.

Quand il est constitué d’une seule chromatide (en forme de I), on dit qu’Il est à 1n chromosomes. Comme à la fin de la division chromatique des cellules sexuelles (méiose).

Quand il est constitué de deux chromatides (en forme de X), on dit qu’Il est à 2n chromosomes. Comme lors de la mitose : cellules est capables de se diviser en cellules filles.

 

Cicatrice foliaire :

Cicatrice apparente laissée, sur une tige ou une branche, par le pétiole des feuilles après leur chute.

 

Cilié(e) :

Se dit pour un organe quand il est bordé de cils.

 

Claviforme :

En forme de massue.

 

Cléarque :

Général Spartiate de la fin du IVe siècle, début du Ve : vers 400. Il est mort, décapité par ses supérieurs, pour désobéissance.

 

Cléistogamie :

Se dit d’une fleur ne s’ouvrant pas au moment de la reproduction.

Le pollen, qui est produit à l’intérieur de la fleur, féconde celle-ci, avant qu’elle ne s’ouvre. C’est un cas particulier d’autofécondation.

 

Collinéen. Étage collinéen :

L’étage collinéen se situe à moins de 550m d’altitude. C’est l’étage de l’Homme. On y trouve des cultures céréalières et des vignes, mais aussi des champs fleuris et des feuillus (châtaigniers, frênes, charmes, chênes pubescents et pins sylvestres).

Source : merci aux élèves de CE 2 d’une École de Rouen.

 

Composé(e) :

Feuille composée avec sept folioles. Photo Roland Cattenoz

Feuille composée : Le limbe est divisé en plusieurs folioles :
(Ex : feuille de dentaire avec sept folioles

Se dit d’une feuille quand son limbe est divisé en plusieurs folioles.

On emploie aussi ce terme pour le limbe, lorsqu’il est divisé en plusieurs folioles.

 

Condiment :

Élément que l’on ajoute à un plat pour en relever la saveur.

 

Connivent(e) :

Se dit de pièces florales implantées à des points différents, qui ont tendance à se rapprocher voire à légèrement se recouvrir mais pas sur toute leur surface.

 

Contejean Charles-Louis 1824-1907 :

Il a été influencé par Charles Grenier.

Important naturaliste du pays de Montbéliard. Il réalisa un herbier des plantes des environs de Montbéliard entre 1848 et 1900. Son herbier est conservé au Muséum Cuvier du Musée du Château des Ducs de Wurtemberg (Montbéliard) ainsi que sa collection paléontologique qui est reconnue de référence !

Tout au long de sa vie , il a beaucoup voyagé, surtout en Méditerranée. Il publiait des informations climatiques, qu’il étudiait. Il s’est beaucoup intéressé à la géologie locale dont il publia une thèse.

Il était préparateur du Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris entre 1860 et 1862.

Contejean a été Professeur de Sciences Naturelles au Lycée d’Angers en 1862, à Toulouse entre 1862 et 1864 et à l’Université de Clermont-Ferrand en 1865.

Pour finir sa carrière, il a été Professeur de Géologie à l’Université de Poitiers de 1865 à 1890

Charles-Louis a signé 107 articles et ouvrages dont : Éléments de Géologie et de Paléontologie de 700 pages, que chaque étudiant de France, a eu ou aura entre les mains.

 

Convergent(e) :

Se dit de pièces florales se dirigeant dans la même direction pour atteindre le même endroit.

 

Cordé(e) :

En forme de cœur renversé, caractère se rapportant souvent à la forme des feuilles.

 

Corolle :

Ensemble des pétales d’une fleur.

 

Corymbe :

Inflorescence en Corymbe. photo : Roland Cattenoz

Un exemple de corymbe

Inflorescence constituée de fleurs à pédicelles qui partent de différents endroits espacés sur un axe commun.

La particularité de l’inflorescence en corymbe est que toutes ces fleurs sont situées dans le même plan, pratiquement au même niveau (comme une ombelle qui serait aplatie).

Cette particularité provoque une différence de taille dans les pédicelles de l’inflorescence. Ainsi, les fleurs les plus à l’extérieur sont au même niveau que les fleurs les plus à l’intérieur sur un axe transversal commun. Exemples : Achillea millefolium, Angélique.

Cette particularité fait qu’étant sur le même plan les fleurs de l’extérieur ont un pédicelle plus long que les fleurs situées au centre du corymbe.

 

Hippolyte Jacques Coste (1858-1924) :

Hippolyte Jacques Coste. Source : Web

Hippolyte Jacques Coste

Botaniste français, professeur au collège Saint-Joseph de Villefranche-de-Rouergue, membre de la Société Botanique de France.

Il réalise : «  Flore descriptive et illustrée de la France de la Corse et des contrées limitrophes » entre 1900 et 1906. Cette flore qui sera une référence pour de nombreux botanistes, est encore un ouvrage incontournable. Elle a été rééditée en 1995.

La « Flore descriptive et illustrée de la France de la Corse et des contrées limitrophes » de J. H. Coste, ouvrage en trois tomes et un index est disponible en téléchargement  ici au format (PDF).

 

Cotylédon :

Premières feuilles sur les plantules. Elles ont un rôle de nutrition de la jeune plante et un rôle de photosynthèse.

 

Couvert, couvert forestier :

Le couvert forestier est l’ensemble du feuillage d’un peuplement forestier. Celui-ci peut être dense ou au contraire clair, il influe directement sur le filtrage de la lumière qui atteint le sol. Il varie aussi selon les essences présentes. Le couvert d’une forêt de Pins ou de Bouleaux est généralement plus clair que celui d’une hêtraie ou d’une pessière.

 

Crénelé(e) :

Se dit du bord d’une feuille quand il est constitué de « créneaux ». Le contour de telles feuilles est souvent très irrégulier.

 

Crétacé :

Histoire géologique. Schéma : Roland Cattenoz

Résumé des principales périodes de l’histoire de notre planète

Dernière époque de l’Ère Secondaire, elle durera environ 80 millions d’années.

Le Crétacé se situe entre le Jurassique et le début du tertiaire (-140) millions et (-65) millions d’années).

Pour clôturer cette période, la crise Crétacé-Tertiaire signe le début du déclin des dinosaures et des ammonites, ceci a permis aux mammifères de se développer.

C’est aussi le point de départ de l’explosion du développement des Plantes à Fleurs.

Les origines de cette crise et des extinctions en masse seraient la collision d’une météorite avec la terre et la forte activité volcanique de cette époque.

La couche d’Iridium (métal d’origine extraterrestre) découvert dans les strates du sous-sol dans le monde entier renforce l’hypothèse de la météorite.

Aussi, le cratère de la météorite aurait été découvert en 1991 à Chicxulub dans la province du Yucatan au Mexique.

Le diamètre de l’impact est compris entre 180 et 300km par endroits. Il y a environ 100 millions d’années les premières monocotylédones voient le jour.

 

Crosse :

Crosse de fougère. Photo Roland Cattenoz

Crosse de fougère

Feuille d’une Fougère à l’état juvénile, lorsqu’elle est enroulée sur elle même.

 

Cryptogame :

Se dit d’un individu se reproduisant par spores comme les Algues, les Champignons, les Mousses et les Fougères.

 

Cultivar :

Cultivar est une contraction de l’anglais cultivated variety en français variété cultivée. Il s’agit d’une plante obtenue d’un croisement effectué par la main de l’homme, c’est par conséquent l’inverse d’une variété botanique.
Source : « Silence ça pousse », une excellente émission de France 5.fr

 

Cyanobactérie :

Ce sont des organismes procaryotes. Les cyanobactéries sont apparues il y a 3,8 milliards d’années. De taille minuscule, elles possédaient déjà le pouvoir de photosynthèse. Aujourd’hui, les « Algues Bleues » sont au nombre d’environ 1 500 espèces.

 

Cyanure d’hydrogène :

Cette substance est toxique pour les animaux. L’agrochimie en produit en grandes quantités pour fabriquer des pesticides. Pour une autre branche de la chimie industrielle, c’est des matières plastiques que l’on produit. L’industrie du tabac en intègre même dans les cigarettes ! ! !

L’intoxication aiguë peut survenir par ingestion, par inhalation, ou par contact avec la peau. Une concentration de 300 particules par million dans l’air tue un homme en quelques minutes. Sa toxicité est due à l’ion cyanure. Le cyanure d’hydrogène a été utilisé, sous le nom de Zyklon B, aux États Unis et par le régime Allemand dans les dans les chambres à gaz des camps, comme outil d’extermination de masse. Ce même produit est toujours fabriqué en République Tchèque, sous le nom d’« Uragan D2 », on l’utilise encore comme pesticide.

Source : wikipedia.

 

Cystite :

Inflammation de la vessie. Aujourd’hui on emploie plutôt le terme d’infection urinaire.

Fin de : Glossaire - Initiale en C