Logo

Vous lisez : Botanique > Glossaire >> Initiale en S

Glossaire botanique

Notre glossaire de A à Z

Initiale en S

 

Salep :

Autrefois on produisait une poudre appelée « Salep » à base de tubercules séchés de certaines Orchidées. Cette poudre, riche en amidon et très digeste était administrée aux enfants et aux convalescents. Cette production, si elle est aujourd’hui moins importante, existe encore.

C’était aussi une boisson alternative au café en Angleterre, en Turquie et dans tout le Moyen-Orient aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Le Salep était tellement à la mode en Turquie que le ramassage des bulbes et tubercules a provoqué le déclin du genre.

Chez nous, le Salep était à la mode au début du XXe siècle. Les pharmaciens le recevaient déjà d’Iran, d’où vient toujours la production actuelle.

Ce sont les tubercules de l’Orchis Mascula qui étaient en majorité utilisés pour confectionner le Salep.

 

Saponine :

Glucoside végétal qui, en solution aqueuse, mousse comme du savon.

 

Saprophyte :

Plante vivant sur un hôte en symbiose avec ce dernier, les deux espèces tirant chacune des avantages de cette association.

Organisme saprophyte, germe qui vit sur un hôte sans y provoquer de maladie, par opposition à pathogène.
Source : Larousse

 

Scabre(s) :

Très rude(s) au toucher.

 

Sciaphile :

Qualifie une espèce qui vit principalement à l’ombre.

 

Scopoli (1723-1788) :

Johannes Antonius Scopoli

J. A. Scopoli

Johannes Antonius Scopoli né en 1723 à Cavalese dans une région du Tyrol était médecin, entomologiste et naturaliste de culture italienne.

Il publie une flore et une faune entomologique de la région du village de Carniole, aujourd’hui en Slovénie.

Scopoli est l’auteur des premières observations sur la toxicité du mercure.

Il obtient la chaire d’histoire naturelle de l’Université de Pavie, sous domination autrichienne, où, aux côtés de Lazzaro Spallanzani, il enseigne la chimie et la botanique, jusqu’à sa mort.

Il a donné son nom aux Genre Scopola : Plantes desquelles on tire un alcaloïde : la Scopolamine qui était utilisée, à l’époque, comme drogue. De nos jours on s’en sert toujours en soins palliatifs notamment pour diminuer les sécrétions.

 

Scrophules ou Écrouelles :

Noms désuets d’une maladie d’origine tuberculeuse provoquant des fistules purulentes localisées sur les ganglions lymphatiques du cou.

 

Sédatif(ve) :

C’est une substance qui à une influence dépressive sur le système nerveux central. Dont les principaux effets sont : somnifère, apaisement, diminution de l’anxiété, relaxation, mais aussi des effets secondaires comme : somnolence, troubles du jugement et diminution des réflexes. Une trop forte consommation peut être mortelle.

 

Sédiment :

Dépôt meuble déposé par l’eau, le vent, l’érosion, etc.

 

Sédimentaire (Roche sédimentaire) :

Roche formée par le dépôt de sédiments. Ces derniers étant déposés par le vent, les eaux et l’érosion, etc.

La formation de la roche sédimentaire passe par la compaction des sédiments : leur poids induisant l’expulsion de l’eau, c’est un peu le principe du ciment !

Ces roches peuvent avoir plusieurs origines :

  • Détritique : provenant de l’altération ou de l’érosion de roches déjà existantes : marnes ;
  • Chimique : dépôt d’ions en solution : sel gemme ;
  • Animale, Végétale et de leur milieu de vie, la matière organique peut se transformer en roche : les fossiles.
 

Segment :

C’est la division ultime d’une feuille ou d’une fronde.

 

Sempervirente :

Se dit d’une espèce qui ne perd pas totalement son feuillage pendant la mauvaise saison. Exemples : If, Sapin, Daphné alpin, Houx, Petit fragon, etc.

 

Sépale :

L’ensemble des sépales forme le calice et entoure le bourgeon de la fleur.

 

Septentrional(e) :

Région du Nord du globe. Relatif au Nord, pour une région étudiée, dans le contexte géographique.

 

Sessile :

Qui n’a pas de pétiole ou de pédoncule.

 

Sibérie :

C’est la partie asiatique de la Fédération de Russie : La Sibérie est une immense région située dans l’Est de la Russie.

D’une surface de 13,1 millions de km2 (environ 24 fois la surface de la France), elle est très peu peuplée (39 millions d’habitants soit environ 3 habitants au km2).

 

Simple :

Se dit d’une feuille quand elle ne comporte qu’une foliole.

 

Silique :

Fruit sec des Brassicacées.

 

Silloné(e) :

Terme qui désigne de très petites stries creuses parallèles ou perpendiculaires entre elles, sur la surface d’un organe.

 

Silurien :

Histoire géologique. Schéma : Roland Cattenoz

Résumé des principales périodes de l’histoire de notre planète

Période du début de l’Ère primaire comprise entre environ –435 et –415 millions d’années.

L’apparition des premières plantes continentales, de petite taille, caractérise cette période.

Le Silurien est situé entre l’Ordovicien et le Dévonien.

 

Sinué(e) :

Dont la forme fait des détours.

Au contour tortueux, qui forme des vagues et des creux successifs.

 

Sommital(e) :

Relatif au sommet de ce que l’on considère.

 

Sore :

Amas de sporanges chez les fougères. Les sporanges renferment les spores.

 

Sparterie :

Cordages, nattes, paniers, etc., tressés en Spart, objets ainsi confectionnés.

 

Spathe :

Bractée sur-développée qui entoure et protège le pédoncule floral. Exemples : Gouet tacheté, Nivéole, Calla Palustris, etc.

 

Spatulé(e) :

Organe (feuille) en forme de spatule. La partie supérieure du limbe est plus large que la partie inférieure.

 

Spéciation :

Il y a phénomène de spéciation quand une espèce commence à montrer des caractéristiques différentes entre deux populations, pour ensuite former deux espèces bien distinctes.

 

Spermaphyte :

Du Grec « Phaneros » : Qui se voit.
Synonyme de Phanérogame : plante à fleurs et à graines.

 

Sphaigne :

Mousse dont la décomposition concourt à la formation de la tourbe.

 

Spiralé(e) :

Roulé(e) en spirale.

 

Spiritueux :

Boisson à forte teneur en alcool, environ 40° à 50°, comme l’Eau de Vie de certaines plantes.

 

Spitsberg :

C’est la principale île de l’archipel du Svalbard (Norvège). Ce morceau de terre est l’un des plus proches du Pôle Nord au monde.

 

Sporange :

Organe ou sont réunies les spores. On utilise ce terme pour les Ptéridophytes : Fougères et les Bryophytes : Mousses.

Les sporanges sont renfermés dans des sores : amas de sporanges chez les Fougères.

 

Spore :

Du Grec « Spora » : semence.

Organe de dissémination (cellule à 1n chromosomes) qui germe pour donner un individu végétal, portant les organes sexués : le gamétophyte.

 

Sporophyte :

Nom de l’individu possédant 2n chromosomes lors de la phase diploïde dans l’alternance des générations.

 

Stigmate :

Partie supérieure du pistil. C’est elle qui reçoit le pollen.

 

Stipule :

Appendice membraneux ou foliacé qui se situe à l’intersection de la tige et du pétiole des feuilles : l’entre-nœud.

 

Stipulé(e) :

Organe qui possède une stipule, (feuille).

 

Stolon :

Le stolon est un organe de réplication non sexuée de certaines plantes. C’est une tige aérienne qui pousse au niveau du sol et qui peut s’enraciner au niveau des nœuds, ce qui permet à la plante de se propager. Il meurt quand la nouvelle plantule devient autonome. Exemple : le Fraisier.

Certains bulbes peuvent être stolonifères : ils produisent des stolons. Dans ce cas, le bulbe va émettre des stolons souterrains qui déposeront des caïeux plus ou moins loin. Ce phénomène favorise la colonisation d’un milieu. Exemple : Tulipa sylvestris.

 

Style :

C’est la colonne qui relie l’ovaire et les stigmates dans le gynécée d’une fleur.

 

Sub - …/… :

Préfixe qui signifie : presque. Ex « sub-sessile » : presque sessile ou pas tout à fait sessile.

Dans d’autres cas ce préfixe signifie : en dessous. Exemple : l’Étage Subalpin.

 

Subalpin (Étage subalpin) :

De 1 300 à 2 500m d’altitude ;

Il est au dessus de l’Étage Montagnard et en dessous de l’Étage Alpin ;

l’Étage Subalpin comprend deux sous-étages :

  • L’Étage Subalpin inférieur entre 1 300 et 1 500m ;
  • L’Étage Subalpin supérieur de 1 500m à 1 720m dans le Jura : pour le Reculet et Crêt de la Neige.
 

Sub-Atlantique :

Histoire géologique. Schéma : Roland Cattenoz

Résumé des principales périodes de l’histoire de notre planète

Le Sub-Atlantique est une période du Tardiglaciaire de la deuxième moitié de l’Ère Quaternaire.

Il débute vers 2800 Av. JC. jusqu’à aujourd’hui.

Le Charme marque le début du Sub-Atlantique.

Ensuite c’est l’apparition des grandes cultures et des périodes de défrichements qui commencent à bouleverser l’évolution naturelle des écosystèmes.

L’Épicéa reste cantonné au dessus de 600m. Il ne descend jamais naturellement en dessous de cette altitude.

Le Robinier Faux-Acacia est introduit par l’Homme au XVIe siècle.

 

Supère :

On utilise ce terme pour qualifier un ovaire chez une fleur quand celui-ci est complètement situé au dessus du périanthe.

 

Symbiose :

Association indéfectible entre plusieurs êtres vivants (le plus souvent deux ! ) dont chacun tire bénéfice : les lichens sont formés de la symbiose d’un champignon et d’une algue (cyanobactérie).

Les graines des Orchidées se nourrissent d’un champignon, qui vit en symbiose avec elles, pour se développer. De nombreuses Orchidées sont dépendantes de leur champignon tout au long de leur vie d’où la quasi-impossibilité de les transplanter et l’inutilité de les cueillir

La symbiose de 80% des arbres avec des champignons est appelée mycorhise, les champignons profitent de l’énergie produite par la photosynthèse et les arbres trouvent et assimilent plus facilement l’eau, certains sels minéraux (principalement phosphore et azote) et oligo-éléments. Les racines de l’Aulne et des Fabacées sont associées à des bactéries qui fixent l’azote atmosphérique.

L’intestin humain contient plus de 200 espèces de bactéries, celles-ci facilitent la digestion et permettent de lutter contre les organismes pathogènes. Les bactéries participant à cette association sont appelées saprophytes.

Il existe aussi des bactéries qui se développent sur notre peau, empêchant les bactéries pathogènes de s’y implanter. Ces dernières constituent ce que l’on a coutume d’appeler : la flore commensale.

Fin de : Glossaire - Initiale en S