Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Les plantes décrites par Nocueill >>> L’Anémone à fleurs de narcisse

-Nouveautés-

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

-Modifications-

Tulipe d’eau.

-Préparation-

Orchis punaise

Infos recherche
Botanique

L’Anémone à fleurs de narcisse

Règne Embranchement Classe Sous-Classe Ordre
Végétal Spermaphytes Angiospermes Dicotylédones Ranunculales
Famille Genre Espèce Floraison Taille
Renonculacées ANEMONE ANEMONE narcis­siflora L. Début mai à début juillet De 20 à 50cm

ANEMONE narcissiflora

Noms populaires

Anémone à fleurs de narcisse, Anemone narcissiflora.

Habitat

Prairies, pâturages rocheux, bords de falaises calcaires.

Description

Notre Anémone à fleurs de narcisse est une plante vivace et géophyte qui possède un rhizome cassant.

La tige est nue à section cylindrique. Sa surface est pubescente, elle porte un seul verticille de feuilles dans sa moitié supérieure.

ANEMONE narcissiflora

Les feuilles montrent deux morphologies différentes :

ANEMONE narcissiflora

La forme du limbe et la découpe des folioles sont similaires aux feuilles basales.

L’inflorescence exhibe une ombelle solitaire et simple. Les trois à huit grandes fleurs blanches (de deux à trois centimètres de diamètre) se développent à l’Aisselle de l’involucre.

ANEMONE narcissiflora, fleur

Fleurs hermaphrodites pédonculées. Elles sont constituées de cinq et six sépales blancs qui sont quelquefois tachetés de violet à l’extérieur.

Chez les Anémones, les pétales sont absents. Il existe seulement des sépales.

ANEMONE narcissiflora

L’androcée s’organise en périphérie du gynécée central. Les étamines sont nombreuses et arborent des anthères de couleur : jaune vif.

Anémone à fleurs de narcisse

Le gynécée, en situation centrale, est composé de styles accrescents.

Le fruit presque rond est un regroupement de carpelles. Chaque carpelle ne contient qu’une seule graine.

Présentation

Anémone à fleurs de narcisse

L’Anémone à fleurs de narcisse est une des actrices principales jouant un très grand rôle dans l’embellissement des sommités et du pourtour de certaines de nos tourbières Juras­siennes. Pour sûr, comment ne pas remarquer ce magnifique bouquet d’une blancheur immaculée qui désaltère notre vue de son insatiable soif de beauté !

Notre Anémone est une véritable orophyte et elle préfère se développer dans les pelouses et pâturages calcicoles de l’Étage Montagnard à l’Étage Subalpin.

Anemone narcissiflora

Sur certaines stations, elle cohabite encore assez souvent avec une de ses «cousines» : la Pulsatille des Alpes (une autre Renoculacée).

Une  protection régionale sensée assurer la pérénité des stations d’Anemone narcissiflora existe en  Franche-Comté, en Alsace et en Lorraine .

Même si quelquefois l’Anémone à fleurs de narcisse abonde encore localement,  elle n’en reste pas moins en voie de régression  notamment à cause de :

Anémone à fleurs de narcisse

En France, le Sud-Ouest (Pyrénées) et la façade Est (Alpes) sont ses zones de prédilection.

Pour l’Europe, elle est disséminée dans les montagnes du Centre et de l’Ouest.

Dans le reste du monde, l’Anémone à fleurs de narcisse demeure en Asie Occidentale et Centrale, en Amérique du Nord on la trouve dans les régions Centrales : Colorado, dans le Nord-Ouest et en Alaska.

Anémone à fleurs de narcisse

À l’intérieur du Massif du Jura, Eugène Michalet mentionnait déjà l’Anemone narcissiflora en compagnie de sa «cousine» : Pulsatilla Alpina.

Jean François Prost indique que la Haute Chaîne du Chasseral au Grand Crédo est riche en stations d’Anémone à fleurs de narcisse.

Elle peut descendre jusqu’à 750 mètres d’altitude dans la Vallée de la Valserine et jusqu’à 850 mètres dans le Val de Travers.

Anemone narcissiflora, Groupe à Chapelle des Bois (Doubs). Photo: Roland Cattenoz.

Pour notre part, nous avons encore pu la contempler dans une de ses stations originales. En effet, avec les Trolles d’Europe, elle colonise les pelouses situées à la périphérie des tourbières du Lac des Mortes à Chapelle des Bois dans le Doubs.

D’un point de vue botanique, il n’existerait pas moins de douze variétés ou sous-espèces de cette sublime plante à travers le monde.

Des cultivars d’Anémone à fleurs de narcisse existent dans le commerce pour égayer les jardins de rocailles. Ces derniers sont adaptés à votre terrain.

Attention ! ! ! Comme toutes  les autres Anémones elle est vénéneuse .

Racine du nom

Anemone narcissiflora

Du Grec «Anemos» : Vent, par allusion à la direction des akènes qui imitent le sens du vent.