Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Les plantes décrites par Nocueill >>> Le Carex blanc

-Nouveautés-

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

-Modifications-

Tulipe d’eau.

-Préparation-

Orchis punaise

Infos recherche
Botanique

Le Carex blanc

Règne Embranchement Classe Sous-Classe Ordre
Végétal Spermaphytes Angiospermes Monocotylédones Cypérales
Famille Genre Espèce Floraison Taille
Cypéracées CAREX CAREX Alba Scop. D’avril à juin.
Variable
selon l’exposition.
De 10 à 30cm

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba. Photo : Roland Cattenoz.

Noms populaires

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba Scop., etc.

Habitat

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba. Photo : Roland Cattenoz.

Bois rocailleux mélangés ou feuillus. Le Carex alba peuple en colonies les forêts claires et les lisières ensoleillées. C’est une plante calcicole.

Description

La Laîche blanche est une plante vivace et hémycryptophyte.

Le Carex blanc a un système racinaire qui se présente en souches compactes, présence d’un rhizome blanc.

Carex alba, Carex blanc, Laîche blanche. Photo : Roland Cattenoz.

La colonisation du sol lui est facilitée par des stolons qui lui permettent une multiplication végétative.

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : Tige et fleur. Photo : Roland Cattenoz.

Tige dressée, grêle mais rigide.

Feuilles toutes basilaires.

Le limbe, large de 1 à 1,5 millimètre, de forme plane est très effilé, il est d’une longueur égale à l’inflorescence.

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba. Photo : Roland Cattenoz.

Les feuilles, colorées d’un vert plutôt jaunâtre, sont scabres.

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : groupe de fleurs. Photo : Roland Cattenoz.

Inflorescence en épi terminal assez dense étalé sur cinq à dix centimètres.

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : inflorescence. Photo : Roland Cattenoz.

L’épi est lui même composé d’épillets unisexués mais les épillets mâles et femelles sont différents :

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : : épillet mâle unique. Photo : Roland Cattenoz.

Carex alba : inflorescence.. Photo : Roland Cattenoz.

Fleurs femelles à trois stigmates, écailles ovales de couleur blanchâtre, sillonnées d’une nervure verte.

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : épillet femelle. Photo : Roland Cattenoz.

Fruits

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : Fructifications. Photo : Roland Cattenoz.

Utricules globuleux mous de couleur vert-jaunâtre, légèrement luisants. Le bec des utricules est court, il surmonte l’écaille.

Présentation

Carex alba : colonie

La Laîche blanche arbore une silhouette assez «light» pour un Carex. Sa sociabilité lui permet parfois :

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : tige et fleur. Photo : Roland Cattenoz.

Généralement quand on parle de Carex, on pense habituellement aux zones humides mais avec celui-ci, c’est tout le contraire… En effet les préférences écologiques de notre Laîche blanche penchent plutôt pour les stations chaudes et les sols calcaires secs.

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : boutons. Photo : Roland Cattenoz.

Dans le Massif Jurassien les stations de Carex alba ne dépassent pas 1 300 mètres d’altitude Creux du Van : 1 350 mètres.

Si le Carex Balnc est assez courant en Franche-Comté, Il est peu fréquent sur l’ensemble du pays. Sa présence est confirmée sur toute la façade Est (de l’Alsace-Lorraine au Var) mais il reste introuvable sur tout le reste du territoire.

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba. Photo : Roland Cattenoz.

En Europe, on le trouve dans le Centre.

Dans le reste du monde l’Amérique Boréale lui convient apparemment.

Selon Eugène Michalet en 1864 : le Carex alba est commun dans toute la région des Sapins et la Moyenne Montagne d’où il descend parfois jusque dans le Vignoble.

Racine du nom

Carex blanc, Laîche blanche, Carex alba : inflorescence. Photo : Roland Cattenoz.

Du Grec «Keirô» : Carex Je coupe. Par allusion aux feuilles des Carexs qui sont coupantes.

Du latin «alba» : blanc

Carex alba Scop. ou Scopoli