Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Les plantes décrites par Nocueill >>> La Chicorée sauvage

-Nouveautés-

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

-Modifications-

Tulipe d’eau.

-Préparation-

Orchis punaise

Infos recherche
Botanique

La Chicorée sauvage

Règne Embranchement Classe Sous-Classe Ordre
Végétal Spermaphytes Angiospermes Dicotylédones Astérales
Famille Genre Espèce Floraison Taille
Astéracées CICHORIUM CICHORIUM Intybus L. De fin juillet à octobre De 40 à 120cm

Chicorée Sauvage

Noms populaires

Chicorée Sauvage, Chicorée Amère, Yeux de Chat, Cheveux de Paysan, Escourbette, Barbe de capucin, Herbe à Café, Café des Indiens, Chicorée Commune, Tsicouré Bleu : dans les environs de Poligny, Cichorium Intybus L., etc.

Habitat

Friches, bords des chemins, routes et fossés, etc.

Description

Plante hémicryptophyte et vivace.

La racine est charnue et pivotante.

Chicorée Sauvage

La tige rameuse et anguleuse apparaît souvent lors de la seconde saison végétation. Sa surface est hispide.

Les Feuilles de la Chicorée sauvage sont de deux types :

Chicorée Sauvage

Toutes les feuilles sont recouvertes de poils rudes et épais sur leur face supérieure.

Les bractées arborent une silhouette similaire aux feuilles de l’appareil caulinaire, mais de taille très réduite. C’est à l’aisselle de celles-ci que naissent les capitules.

Chicorée Sauvage

Inflorescence en capitules nombreux de trois à cinq centimètres de diamètre. Pédoncule court ou nul.

Les inflorescences s’épanouissent au soleil et se referment la nuit.

Chicorée Sauvage

Fleurs toutes ligulées de couleur bleu clair dont l’ensemble donne une coloration subtile et exotique aux capitules.

Chicorée Sauvage

Les fleurs en «languette» sont élargies et brandissent cinq dents au sommet. Les lan­guettes sont rétrécies à leur base, elles se rattachent sur le réceptacle et sont disposées sur deux rangs. Les bractées de l’involucre sont également organisées sur deux rangs.

Androcée : cinq étamines libres.

Chicorée Sauvage

Gynécée : style terminé par deux branches.

Fruit : Akène de 2 à 2,5 millimètres couronné d’écailles très courtes. Pas d’aigrettes.

Présentation

En été, cette grande et jolie plante nous offre ses capitules bleutés. On dit que c’est une espèce «rudérale» car on la trouve dans les endroits incultes comme les terrains vagues, les friches, les talus, etc. Max André cite l’Escourbette comme assez rare dans les prés secs.

La Barbe de Capucins nous accompagne aussi sur le bord des routes et des chemins.

Chicorée Sauvage

En France, l’herbe à café ne s’aventure que très rarement en Montagne, se limitant à des altitudes généralement moindres que 900 à 1 000 mètres. Néanmoins, elle croît un peu partout, même en Corse.

Chicorée Sauvage

Sur le Massif du Jura, le Tsicouré Bleu est commun dans la plaine, en Bresse, dans le Vi­gnoble , le Pays de Gex, le Territoire de Belfort, etc. Jean-François Prost mentionne notre Barbe de Capucins à 1 380 mètres au Creux du Van et 1 000 mètres à Chaux-Neuve.

Chicorée Sauvage

Dans le reste du monde, sa présence est attestée partout en Europe, en Afrique du Nord. Elle est naturalisée en Amérique du Nord et en Asie. On retrouve aussi sa trace en Australie, en Afrique du Sud et en Nouvelle-Zélande ce qui prouve l’existence très ancienne de la culture de la Chicorée Sauvage dans diverses régions du Globe.

Racine du nom

Chicorée Sauvage

Du Grec «Cichorium» : Kichoron, nom de la plante.

Intybus vient du Grec : «Entubon» : Chicorée.

La Chicorée sauvage :
son Histoire en Histoires

Les Yeux de Chat tiennent une place importante dans le cœur ou plutôt l’«estomac» des hommes depuis environ quarante siècles. Pour preuve : les Grecs, les Romains et même les Égyptiens consom­maient déjà celle-ci en salade.

Chicorée Sauvage

Aujourd’hui, nous l’apprécions encore mais sous forme de variétés améliorées par sélection et croisements, depuis le XVIIe siècle, dans le but d’en diminuer l’amertume. Exemples : Chicorée Frisée, la Scarole, la Trévise, etc. Sans oublier, l’Endive (Cichorium Endivia) qui est aussi une variété de Chicorée.

L’épaisse et robuste racine était récoltée à la fin de l’été, séchée et torréfiée pour remplacer le café ou addi­tionnée à ce dernier.

Chicorée Sauvage

La racine d’Escourbette permet d’atténuer l’effet excitant du café. En effet, c’est aux alen­tours de 1600 que le botaniste et médecin Italien  Padouan Prospero Alpini rend son utili­sation popu­laire en vantant ses nombreux pouvoirs médicinaux.

Chicorée Sauvage

Dès la fin du XVIIe siècle, la Hollande produit beaucoup de Chicorée dont l’usage s’inten­sifiât au cours du XVIIIsiècle. Le premier fabricant a sans doute été «Time» installé à Arnstadt en Allemagne (Thuringe).

Dans notre pays, c’est vers 1770 que sa consommation est devenue à la mode. Au début du XIXe siècle, les usines poussèrent comme des champignons.

Chicorée Sauvage

Lors du «Blocus Continental», Napoléon interdit l’importation du sucre de canne et du café, ce qui aura pour conséquence de faire exploser la demande en «Café des Indiens». C’est aussi à partir de cette période que la racine de Chicorée sera torréfiée.

De nos jours, on produit encore de la Chicorée dans le Nord-Pas-de-Calais (Société Leroux), en Allemagne, en Autriche, en Hollande, en Belgique et en Russie.

Chicorée Sauvage

Les pouvoirs du Café des Indiens sur l’organisme sont connus depuis l’Antiquité puisque Discoride et Galien l’appelaient : «L’amie du foie»  quant à Pline l’Ancien : il mentionnait déjà notre Barbe de Capucins. Le «Papyrus d’Ebers» prouve que les vertus de la plante étaient perçues depuis plus de 4000 ans Av. JC.

En infusion, ses effets sont fébrifuges, vermifuges. Elle agit comme «purificateur de l’orga­nisme», la Chicorée Commune assure aussi une meilleure combustion des sucres chez les diabétiques et redonne de la mémoire. On l’emploie dans une préparation «antitoxigène» qui est sensée éliminer, drainer et aussi assurer un bon fonctionnement du corps.

Chicorée Sauvage

D’autres propriétés médicinales lui sont attribuées comme de soigner les insuf­fisances hépa­tiques, la consti­pation, l’herpès labial et de combattre l’ictère

Les Cherokees l’ingéraient pour tonifier et équilibrer l’organisme.

Chicorée Sauvage

La racine contient entre autre de l’inuline, d’autres végétaux en contiennent : Topinambour, Asperge, Ail, etc, mais c’est principalement de la racine de Chicorée que l’on extrait cette substance à des fins commerciales.

Dicton

On dit qu’un homme qui renifle la racine de la Chicorée sans éprouver de dégoût est un homme courageux ! ?…