Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Les plantes décrites par Nocueill >>> Le Cirse laineux

Dernières pages

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

Modifications

Botryche lunaire

En préparation

Limodore abortivum

Infos recherche
Botanique

Le Cirse laineux

Règne Embranchement Classe Sous-Classe Ordre
Végétal Spermaphytes Angiospermes Dicotylédones Astérales
Famille Genre Espèce Floraison Taille
Astéracées CIRSIUM CIRSIUM Eriophorum De juin à septembre Jusqu’à 2m

Cirse laineux

Noms populaires

Cirse laineux, Chardon aux ânes, Cirsium Eriophorum, etc.

Habitat

Dans de nombreux endroits : pâturages, coteaux secs et quelques fois très proche des habi­tations.

Description

Cirse laineux

Toute la plante est laineuse. Les tiges sont couvertes de poils.

Feuilles alternes à bords de limbe révolutés.

La face supérieure des feuilles est recouverte de toutes petites épines et la face inférieure est laineuse.

Les feuilles ont un limbe pennatiséqué.

Les lobes sont groupés par deux, parfois un peu décalés le long du limbe, l’un, dirigé vers le bas, l’autre vers le haut.

Le sommet des lobes, de couleur plutôt jaunâtre, est aristé et bordé d’épines très piquantes.

Le lobe terminal est le plus grand.

Cirse laineux

Les fleurs sont tubuliformes et purpurines.

Elles sont réunies sur de gros capitules volumineux qui peuvent mesurer jusqu’à 7 centi­mètres de diamètre.

Cirse laineux

Selon Gaston Bonnier les capitules ressembleraient à des toques de professeur ou de magi­strat. Involucre aranéeux.

Les fruits, de couleur fauve, sont striés de petites lignes noires.

Présentation

Présentation

Le Cirse laineux croît de l’Étage Montagnard à l’Étage Subalpin. Il pousse en colonies dans les pâturages du Jura.

Cirse laineux

Il semble préférer les terrains calcaires à ceux siliceux.

En France, il est commun en zone subalpine dans les Alpes et les Pyrénées.

En Europe, on le trouve toujours en montagne, de l’Angleterre aux Pyrénées et jusqu’en Grèce.

Cirse laineux

Étant une plante mellifère, le Cirse laineux est très visité par les abeilles.

Le capitule est comestible, il se mangeait dans les campagnes à la manière des artichauts.

Cirse laineux

C’est une plante apéritive. Elle a aussi été employée contre les maladies de peau.

On trouve de l’inuline dans les parties souterraines.

Racine du nom

Cirse laineux

Du Grec «Kirsos» : varice, et «Kirsion» : nom d’un charbon qui était utilisé pour soigner les varices.