Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Les plantes décrites par Nocueill >>> Le Cirse vulgaire

-Nouveautés-

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

-Modifications-

Tulipe d’eau.

-Préparation-

Orchis punaise

Infos recherche
Botanique

Le Cirse vulgaire

Règne Embranchement Classe Sous-Classe Ordre
Végétal Spermaphytes Angiospermes Dicotylédones Astérales
Famille Genre Espèce Floraison Taille
Astéracées CIRSIUM CIRSIUM Vulgare De juin à septembre De 80cm à 1,50m

Cirse vulgaire

Noms populaires

Cirse vulgaire, Chardon d’âne, Herbe à l’âne et Cirse lancéolé, Cirsium vulgare, etc.

Habitat

Décombres, friches et lieux incultes.

Description

Plante hémicryptophyte soit vivace, soit bisannuelle.

Tige robuste, légèrement ailée et épineuse. Quelquefois la tige est aranéeuse.

Feuilles :

Inflorescence en capitule ovoïde, globuleux et aranéeux.

Cirse vulgaire

Bractées appliquées les unes sur les autres. Nervure dorsale visible.

Les bractées sont terminées par une pointe effilée.

Corolle de fleurs tubulées roses.

Akène de 3 à 4 centimètres, jaunâtre, luisant.

Aigrette de 2 à 3 centimètres.

Présentation

Ce grand et très épineux Cirse peut se trouver en de nombreux endroits de la partie moyenne du Territoire Français.

Il peut s’élever jusqu’à de fortes altitudes.

En Europe le Chardon d’âne est présent partout, sauf dans les zones arctiques.

Dans le reste du monde, il habite l’Ouest de l’Asie jusqu’au Kurdistan, la Silésie et le Nord de l’Afrique.

Le Cirse lancéolé est naturalisé à l’Est de l’Amérique du Nord.

Racine du nom

Abeilles sur Cirse vulgaire

Du Grec « Kirsos » Varice, allusion au pouvoir peu probable de guérir les varices, qu’aurait la plante.