Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Les plantes décrites par Nocueill >>> Le Crocus du printemps

-Nouveautés-

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

-Modifications-

Tulipe d’eau.

-Préparation-

Orchis punaise

Infos recherche
Botanique

Le Crocus du printemps

Règne Embranchement Classe Sous-Classe Ordre
Végétal Spermaphytes Angiospermes Monocotylédones Iridales
Famille Genre Espèce Floraison Taille
Iridacées CROCUS CROCUS Vernus Très précoce :
de février à mai,
selon l’altitude
De 6 à 20cm

Crocus du printemps

Noms populaires

Crocus du printemps, Safran des Fleuristes, Safran Bâtard, Crocus Vernus, etc.

Habitat

Prairies grasses, pâturages et bois clairs de l’Étage Montagnard.

Description

Plante vivace, géophyte à bulbe.

Bulbe globuleux couvert de fibres brunes entrecroisées.

Pas de tige véritable, . On peut trouver quelques fois des fleurs doubles.

Deux à quatre feuilles (souvent trois) toutes basales qui naissent en même temps que les fleurs.

Feuilles linéaires à bords enroulés, larges d’environ 3 millimètres.
Leur nervure médiane est blanche.

Fleur régulière.

Crocus du printemps

Le plus souvent une seule fleur, rarement deux, de couleur blanche ou violette panachée émergeant d’une bractée membraneuse blanche.

Périgone à six pièces soudées en un long tube évasé en forme d’entonnoir à la base, puis libre ensuite, jusqu’au sommet sur 2 à 5 centimètres.

La gorge du périgone est pubescente.

Tépales de forme obovale à extrémité obtuse ou arrondie.

Crocus du printemps

Androcée à trois étamines et à anthères orangées. Ces dernières dépassent les stigmates.

Gynécée à trois stigmates élargis au sommet.

Fruit membraneux.

Présentation

Le Crocus du printemps est plutôt abondant dans notre région.

On trouve encore de grands massifs de fleurs violettes ou blanches qui colonisent les pay­sages de montagne pour les rendre sublimes au printemps.

Crocus du printemps

Les peuplements les plus vigoureux sont situés à l’Étage Subalpin plutôt sur des terrains calcaires.

En France, on le trouve dans tous les massifs montagneux, cependant il est rare dans les Vosges où il n’existe que quelques stations dans le Sud-Est de ce département.

En altitude, le Safran Bâtard s’élève jusqu’à 2 500 mètres dans les Alpes et les Pyrénées.

Par contre il est considéré comme rare dans toute la partie Ouest du territoire.

En Europe il croît principalement dans le Centre et le Sud.

Le Safran des Fleuristes est un cultivar utilisé comme plante ornementale.

Racine du nom

Crocus du printemps

Du Latin et du Grec «Krokos» : Safran