Logo

Vous lisez : Botanique > Une Plante NoCueill >> La Gagée Alpestre

La Gagée Alpestre

Règne

Végétal

Embranchement

Spermaphytes

Classe

Angiospermes

Sous-classe

Monocotylédones

Ordre

Liliales

Famille

Liliacées

Genre

GAGEA

Espèce

GAGEA Lutea L. Ker. Gawler.

Taille

De 10 à 30cm

Floraison

D’avril à mai

Gagea lutea

Noms populaires

Gagée alpestre, Gagée jaune,Étoile jaune, Étoile Commune, Ornithogale jaune, Gagea lutea L. Ker. – Gawler., etc.

Racine du nom

« Gagée » en latin Gagea : en hommage à Sir Thomas Gage, Botaniste irlandais (1781 - 1820).

Habitat

Prairies, haies et forêts humides.

Description

La Gagée jaune est une plante vivace et géophyte.

Gagée jaune

Bulbe

Le bulbe de notre Étoile jaune est de forme ovoïde, il est recouvert d’une tunique.

Tige

Elle est assez mince et ne possède aucune feuille, sauf à la base.

Feuille

Elle est unique et basale.

Dans de très rares cas, l’Ornithogale jaune possède deux feuilles basales et peut donc être confondue avec le Scille à Deux Feuilles, si elle est défleurie ;

La feuille unique est généralement plus grande que l’inflorescence ;

Feuille dressée, de forme lancéolée. Le limbe est soudé en capuchon au sommet ;

Le limbe est épais.

Gagée jaune

Fleurs

L’Inflorescence se développe au sommet de la tige ;

À la base de l’inflorescence on trouve deux bractées typiques de l’espèce ;

Bractées foliacées de forme lancéolée à bords ciliés et ne dépassant pas l’inflorescence ;

Les deux bractées foliacées sont opposées ;

Inflorescence en ombelle émergeant du centre des deux bractées foliacées ;

Inflorescence composée de deux à cinq fleurs hermaphrodites et régulières ;

Pédicelles glabres, grêles et assez allongés.

Périgone

Gagée jaune

Tépales obtus au sommet et étalés en étoile ;

Six tépales ovals, lancéolés de couleur jaune avec une bande verte sur le dos ;

Androcée : six étamines anthères jaunes ;

Gynécée : un style.

Fruit

Capsule ovoïde à trois loges contenant plusieurs graines.

Présentation

Gagée jaune

La Gagée jaune est une petite plante à floraison très précoce.

Elle occupe le plus souvent les haies en bordures de champs et les lisières forestières fraîches.

L’Étoile jaune s’épanouit sur des sols profonds à réserve en eau importante et riches en minéraux (surtout en azote).

Elle peut former de grandes colonies où elle se développe, mais elle reste très rare sur l’ensemble du territoire français.

L’Ornithogale jaune est inscrite sur la Liste Nationale des Espèces Protégées en France.

Les principales menaces de raréfaction sont les changements de cultures, autant forestiers (disparition des feuillus), qu’agricoles : l’élargissement mécanisé des chemins et l’élimination des haies qui lui sont fatals.

Les stations situées en milieu forestier sont moins soumises à la destruction.

En Franche Comté, la majorité des stations se trouvent sur le deuxième plateau du Massif du Jura, disséminées dans les départements du Jura et du Doubs.

Gagée jaune

En France, la Gagée jaune peuple les montagnes entre 500 et 1 500m d’altitude

On trouve la Gagée alpestre dans les régions : Nord Pas de Calais, Lorraine, Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes, Auvergne, Provence, Alpes, Côte d’Azur, Corse, Languedoc, Aquitaine et Roussillon.

Elle semble absente d’une grande partie Ouest du pays.

En Europe, l’Étoile Commune se retrouve un peu partout.

Dans le reste du monde elle habite le Caucase, La Sibérie et l’Asie Occidentale.