Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Botanique >> Les plantes décrites par Nocueill >>> La Gentiane Croisette

Dernières pages

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

Modifications

Botryche lunaire

En préparation

Limodore abortivum

Infos recherche
Botanique

La Gentiane Croisette

Règne Embranchement Classe Sous-Classe Ordre
Végétal Spermaphytes Angiospermes Dicotylédones Gentianales
Famille Genre Espèce Floraison Taille
Gentianacées GENTIANA GENTIANA Cruciata L. Tardive, étalée
de juillet à septembre
De 10 à 40cm

Gentiane Croisette

Noms populaires

Gentiane Croisette, Croisette, Gentiana Cruciata, etc.

Habitat

Bois, pâturages, prés secs et coteaux pierreux.

Description

Plante vivace, hémicryptophyte à tige souterraine épaisse.

Gentiane Croisette : boutons

Racine à quatre angles.

Tige : très feuillée, assez robuste généralement simple.

Gentiane Croisette : inflorescence.

Feuilles :

Inflorescence : les fleurs naissent à la base des feuilles supérieures.

Gentiane Croisette : fleurs

Fleurs :

Elles ont un calice petit à quatre ou cinq divisions.

Présentation

Cette jolie gentiane aux fleurs bleues est peu courante dans le Jura.

Gentiane Croisette : la répartition d’Eugène Michalet en 1863.
La répartition de Gentiana Criciata en 1863. D’après Eugène Michalet

En France on la retrouve disséminée un peu partout, sauf dans les régions littorales Atlan­tiques ou Méditer­ranéennes.

Elle est considérée comme rare, dans le Nord de la France, en Région Parisienne et dans les Pyrénées.

La Croisette est commune en Lorraine, en Champagne, en Bourgogne, dans le Bugey, en Auvergne et dans les Alpes.

Gentiane Croisette

En Europe elle peuple l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la France, la Belgique, la Suisse et le Sud de la Russie.

Dans le reste du monde, la Gentiane Croisette croît en Asie Mineure, en Arménie, dans le Caucase et en Sibérie.

La Croisette préfère les terrains calcaires jusqu’à des altitudes de 1 500 à 1 800 mètres dans certaines régions.

Racine du nom

Du Latin «Cruciata» : le terme est issu de l’allusion à l’implantation, en croix, des feuilles sur la tige.

La Gentiane Croisette :
son Histoire en Histoires

Autrefois la Gentiane Croisette aurait possédé des pouvoirs magiques.

Le système racinaire renferme des substances fébrifuges et toniques. Toutes les parties de la plante sont amères.

le trio : Plante, Papillon et Fourmis

Gentiana Cruciata, Maculina Rebeli et Myrmica Schencki

La Gentiane Croisette est la plante hôte d’un petit papillon : l’Azuré de la Croisette (Maculina Rebeli) qui est rare et protégé en France.

Pontes de Maculina Rebeli sur la Gentiane Croisette

L’Azuré de la Croisette pond ses petits œufs blancs et cylindriques caractéristiques de l’espèce sur les sommités de la fleur ou à la naissance des feuilles.

Pontes de Maculina Rebeli sur Gentiane Croisette

La chenille commence sa vie en se nourissant des parties les plus tendres de la plante (principalement les boutons floraux). Ensuite elle se laisse tomber sur le sol où elle émet alors des phéromones qui leurrent les fourmis (le plus souvent Myrmica schencki). Ces denières la prenant pour une larve égarée la rapportent dans leur couvain.

Grâce à ses phéromones particulièrement bien imitées, notre chenille d’Azuré est nourrie par les ouvrières qui l’alimentent par trophallaxie et lui prodiguent encore plus de soins (toilettage) qu’à leurs propres larves.

À la fin de ce premier stade de dévolppement la chenille d’Azuré forme une chrysalide à l’intérieur de laquelle elle se métamorphose en papillon qui sort de la fourmillière après éclosion entre mi-juin et juillet sans inquiéter ses hôtes, lesquelles continueront encore à nettoyer les restes du cocon à cause des phéromones qui sont très persistantes.

Une Guêpe s'en mêle, le Trio devient Quatuor

Gentiana Cruciata, Maculina Rebeli et Ichneumon eumerus

La chenille de l’Azuré de la Croisette est elle même parasitée par un hyménoptère (petite guêpe) : Ichneumon eumerus de la famille des Ichneumonidae. Cette dernière dépose d’autres phéromones dans la fourmilière qui désorientent les fourmis soldats, qui se battent entre elles et ne l’attaquent pas.

Ensuite l’Ichneumon eumerus n’a plus qu’à aller inoculer un œuf à une ou plusieurs larves d’Azuré de la Croisette présentes dans le couvain.

On ignore toujours comment cette hyménoptère femelle très perspicace fait pour identifier les fourmilières qui contiennent des larves d’Azuré de la Croisette car elle évite celles qui n’en contiennent pas.