Logo

Vous lisez : Botanique > Une Plante NoCueill >> Herminium à un tubercule

Herminium à un tubercule

Règne

Végétal

Embranchement

Spermaphytes

Classe

Angiospermes

Sous-classe

Monocotylédones

Ordre

Orchidales

Famille

Orchidacées

Genre

HERMINIUM

Espèce

Herminium monorchis

Taille

De 10 à 25cm

Floraison

De Juin à juillet (1)

__________________
1 - La taille ne dépasse généralement pas 15cm.

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis. Photo : Roland Cattenoz

Noms populaires

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis, etc.

Racine du nom

Du Grec :

  • « Hermis Inos » Pied de lit, par allusion à la ressemblance du tubercule ;
  • « Mono » : seul ;
  • « Orchis » : testicule, par allusion à la forme du tubercule.

Habitat

Herminium monorchis, groupe. Longchaumis. 2 juillet 2013. Photo : Roland Cattenoz

L’Herminium clandestin habite différents milieux : bas-marais, pelouses et tourbières de pente en montagne.

Description

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis. Photo : Roland Cattenoz

Plante vivace, géophyte à tubercule.

L’Herminium clandestin est entièrement verdâtre et de petite taille.

Tubercule paraissant unique, mais il est muni de deux à cinq petits tubercules longuement pédiculés.

Tige mince.

Deux feuilles basales à phyllotaxie opposée.

La forme du limbe est ovale à lancéolée, mesurant de 2 à 4cm.

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis. Photo : Roland Cattenoz

Bractées foliacées et caulinaires, le long de la tige, longues de 2 à 4cm.

Inflorescence assez allongée, en épi terminal. Elle peut dans certains cas porter jusqu’à cent petites fleurs.

Fleurs, vert-jaunâtre, en forme de clochette.

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis. Photo : Roland Cattenoz

Périgone à six tépales :

  • Trois tépales externes qui sont plus petits et plus verts que les tépales internes. Ils sont de forme ovale-oblongue ;
  • Trois tépales internes, dont le labelle. Ces derniers sont plus grands et plus jaunes que les tépales externes ;
  • Les tépales internes sont généralement trilobés.

Le labelle possède un lobe médian plus grand que les deux autres lobes.
Il est muni à sa base d’une cupule nectarifère et d’une ébauche d’éperon.

Présentation

C’est la seule représentante du Genre Monorchis en Europe.

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis. Photo : Roland Cattenoz

L’Herminium monorchis est absente ou rare dans une grande partie du Sud-Ouest de la France.

On peut noter que cette petite Orchidée, à l’instar du Liparis de Loesel est une plante bimodale : elle montre deux pôles de développement bien distincts :

  • L’un : au Nord-Ouest surtout en milieu post-dunaire ;
  • L’autre : à l’Est surtout dans les massifs montagneux du Jura et des Vosges.

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis. Photo : Roland Cattenoz

L’Orchis musc est très présent dans les Alpes.

Sur le Massif du Jura elle est surtout représentée dans la vallée du Drugeon et elle est disséminée dans les reste de l’Arc Jurassien, surtout dans la partie montagneuse.

Sur le même massif elle colonise les petits bombements humides des prairies moyennement riches où elle très discrète.

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis. Photo : Roland Cattenoz

Ne pas prélever.

Cette plante étant, comme nous l’avons dit plus haut, très discrète par sa taille et ses couleurs, il faut éviter de la piétiner surtout lorsque l’on est en groupe.

Dans une station le nombre d’individus peut varier fortement d’une année à l’autre.

Herminium à un tubercule, Herminium clandestin, Orchis musc, Orchidée à odeur de miel, Herminium monorchis. Photo : Roland Cattenoz

L’Orchidée à odeur de miel est protègée en Suisse.

Dans le département du Jura elle est en régression du fait de pratiques agricoles qui détruisent irrémédiablement les habitats susceptibles de lui convenir.