Botanique Photo et Randonnées

Vous êtes sur : Nocueill.fr > Randonnée >> Refuges >>> Le Poste des Mines

Dernières pages

Chrono-biologie

Hasards 2014

Coronilla Coronata

Modifications

Botryche lunaire

En préparation

Limodore abortivum

Infos recherche
Botanique

Le Poste des Mines

Un refuge du Jura Suisse

Photo du poste des mines

Un soupçon d’histoire

Ancienne gendarmerie, cette grande bâtisse, construite au cours du XVIIIe siècle, trône au centre d’une petite clairière sur le sommet du Grand Risoud à environ 250 mètres du «Mur aux fleurs de Lys» dont certains tronçons remontent au XVIIe siècle.

photo d’Époque

C’était au départ un gendarmerie qui traquait les passeurs, avant d’héberger les bûche­rons et les forestiers pour devenir de nos jours un refuge de montagne.

Le Poste des Mines, que vous trouverez

C’est une construction en pierre possédant un bardage en Tavillons. Ce refuge comporte une pièce à bois bien approvisionnée.

Photo du poste des mines

La grande salle commune peut accueillir jusqu’à une quinzaine de personnes. Elle a été réalisée en 1948 par une équipe de la commune du Chenit. Une partie de l’étage, fermée à clef, est alimentée en électricité grâce à l’énergie solaire.

Photo du poste des mines

L’équipe des Forestiers de l’État a recouvert en «Tavillons» le côté «vent» en 1985 et le côté «bise» en 1991.

Photo du poste des mines

Aujourd’hui, le Poste des Mines appartient à la commune de l’Abbaye (Suisse).

Les membres de «La Chambre du Haut» s’y retrouvent régulièrement pour partager une bonne fondue. Un groupe de bénévoles s’occupe aussi de l’entretien général du site.

Le Poste de Mines : la grande salle avec le poêle à bois

On y trouve :

La cuisine du Poste des Mines

L’eau courante, qui provient d’une citerne grâce à un robinet à pompe.

Un four à pain en état qui permet même de la cuisine élaborée.

Des ustensiles de cuisine.

Photo du poste des mines

L’évier (1 mètre de largeur environ), avec une chantepleure, est taillé d’un seul bloc, la pierre est placée au jour sous une fenêtre.

Photo du poste des mines

Le poêle à bois tout neuf donne un excellent chauffage, d’autant plus que la pièce à bois est bien remplie. Ce Qui n’empêche pas de fendre un peu de bois d’avance pour ceux qui vous suivront.

Photo du poste des mines

La partie ouverte de l’étage permet l’installation des sacs de couchage.

Un dernier conseil ; Ne vous éclairez pas à la bougie, il serait dommage de réduire en cendres ce joyau de randonnée d’autant que le risque pourrait être le même pour vous…

Toilettes sèches et toilettes avec chasse d’eau.

Accès

Photo du poste des mines

Il est meilleur par la Suisse, il est même possible en voiture.

Itinéraire de l’accès

  1. → Depuis Le Sentier commencez par passer au «Solliat» ;
  2. → Au «Solliat» prenez à gauche ;
  3. → Après Le Solliat tournez à droite pour rejoindre le lieu-dit «Tivoli» ;
  4. → Prenez la route forestière du Chemin des Mines, attention aux deux barrières que vous devrez ouvrir et refermer à chaque passage dans la forêt ;
  5. → La route est goudronnée jusqu’au refuge de la Tournante ;
  6. → De là, prendre à droite la route non goudronnée pour atteindre le refuge de la Marocaine ;
  7. → Au même niveau, reprendre directement à droite la route forestière du «Chemin des Mines», balisée jusqu’au Poste-des-Mines ;
  8. → Cet itinéraire est particulièrement bien balisé, jusqu’au Poste-des-Mines ;

Position : coordonnées. (Swiss 1903)

x : 505404,78

y : 165361,22

Henri Connus : une figure du Poste des Mines

Photo ld’Henri Conus